L’un des premiers doutes qui peuvent surgir lorsque l’on se promène dans un magasin d’électronique ou que l’on feuillette un prospectus est le suivant : s’agit-il d’un téléviseur LED, d’un LCD, d’un plasma ou d’un OLED ? La réponse à cette question est claire en ce qui me concerne.

Même s’ils peuvent garantir un meilleur rendu des couleurs, les téléviseurs à plasma utilisent une technologie dépassée qui présente plusieurs inconvénients par rapport aux téléviseurs à LED. Elles s’éteignent au bout d’un certain nombre d’heures, consomment beaucoup plus d’énergie que les LED, sont plus épaisses et souffrent de l’effet fantôme gênant qui laisse des traces d’images préalablement reproduites sur l’écran. Et il y a aussi un autre problème à considérer : les fabricants ont maintenant cessé de proposer des téléviseurs à plasma sur le marché.

La différence entre l’écran LCD et la LED est minime. Les premiers sont rétro-éclairés par des lampes fluorescentes, les seconds sont toujours à cristaux liquides (LCD) mais avec un rétro-éclairage LED qui garantit une consommation d’énergie plus faible. Il existe deux types de téléviseurs à LED : le modèle Edge, où l’écran LCD est éclairé par des LED disposées le long du cadre du téléviseur, et le modèle Full, où les LED sont disposées derrière l’écran LCD. Les premiers sont les plus populaires, les seconds offrent une meilleure qualité d’image mais sont également plus chers.

Parmi les technologies que vous devez connaître, il y a aussi le Quantum Dot, une technologie de rétro-éclairage des téléviseurs LED qui est basée sur des microcristaux qui sont illuminés par un faisceau de lumière bleue, de manière à reproduire une très large gamme de couleurs plus précisément que les téléviseurs LED “”classiques”” et se rapprochant ainsi de la flexibilité de la technologie OLED. Bien qu’il s’agisse d’une technologie relativement récente, on la retrouve dans différents modèles de téléviseurs, notamment les téléviseurs haut de gamme des principaux fabricants.

Qu’en est-il des téléviseurs OLED ? Il s’agit de la technologie la plus avancée parmi celles qui viennent d’être mentionnées, à savoir la diode électroluminescente organique. Les téléviseurs OLED, contrairement aux LCD/LED, n’utilisent pas de sources lumineuses externes pour éclairer l’écran. Chaque pixel est capable d’émettre de la lumière indépendamment, ce qui se traduit par une consommation d’énergie plus faible, des noirs plus profonds (car les pixels noirs s’éteignent complètement) et des téléviseurs plus fins. Pour l’instant, ils coûtent encore beaucoup, disons trop, mais ils représentent probablement l’avenir.

Les OLED et les LCD rétro-éclairés par LED sont de même qualité, avec à la fois des avantages et des inconvénients, même dans le haut de gamme du marché. Le choix vous appartient : si vous voulez un téléviseur qui vous étonne avec des images profondes et époustouflantes, un téléviseur OLED peut être la meilleure solution ; si vous préférez une image plus fidèle à son homologue réelle et pas trop artificielle, alors je vous suggère de conserver un écran LCD LED traditionnel.